Anneau gastrique

Chirurgie de l’obésité Anneau Gastrique
Chirurgie de l’obésité Anneau Gastrique

Pose d’un anneau gastrique

Cette chirurgie de l’obésité est pratiquée en Tunisie depuis des années avec succès quand l’indication est correctement posée et que le chirurgien plasticien est expérimenté.
L’anneau gastrique ou gastroplastie consiste à mettre par voie coelioscopique un anneau en silicone, dont le calibre est modifiable facilement, autour de la partie supérieure de l’estomac.

La Gastroplastie va séparer l’estomac en deux poches : Une poche supérieure de 15 à 25 ml et une poche inférieure, le transformant ainsi en un véritable sablier.
En avalant une petite quantité de nourriture, bien mâchée, celle ci va descendre dans la poche supérieure, située au dessus de l’anneau gastrique, puis va passer lentement à travers l’anneau gastrique.

La distension de la paroi du néo-estomac va stimuler le centre de la satiété situé au niveau du cerveau entrainant la disparition de la sensation de faim.
L’anneau de gastroplastie peut être ajusté (serré ou desserré) grâce à un petit boîtier sous cutané placé quelques cm sous les côtes gauches. Ce boîtier est relié à l’anneau gastrique par un petit tuyau.

Anneau-gastrique

Anesthésie

L’intervention se pratique sous anesthésie générale de 2 à 3 heures.

Modalités d’hospitalisation à la clinique de chirurgie en Tunisie

L’intervention se pratiquera avec une hospitalisation de 3 nuits. Les patients arrivent la veille de la chirurgie et passent aussi deux nuits de post opératoire à la clinique. Un séjour de convalescence de 4 nuits de post opératoire à Tunis doit généralement être programmé.
Il faudra donc prévoir une durée de séjour total de 6 à 7 nuits.

Avant la pose de l’anneau gastrique

  • La consultation avec le chirurgien plasticien va permettre de bien expliquer au patient le déroulé de l’opération.
  • Comme pour toutes chirurgies effectuées en Tunisie, il est important que le travail de conseil soit effectué en amont pour bien déterminer la motivation et satisfaire l’exigence du patient.
  • Un bilan pré-opératoire habituel est réalisé conformément aux prescriptions.
  • Le médecin anesthésiste sera vu en consultation avant l’intervention de la chirurgie en Tunisie.
  • Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 15 jours précédant l’intervention.
  • Il faut rester à jeun (ne rien manger ni boire) 6 heures avant l’intervention.

Les examens pré opératoires pour une chirurgie de l’obésité

  • Bilan biologique:
    • Groupe sanguin, NFS, UREE, CREAT, ionogramme, cholestérol, triglycéride, glycémie, TP, TCK, FT4, TSH.
  • Examens complémentaires:
    • Radio thorax, ECG, fibroscopie digestive, échographie abdominale.

Les suites opératoires sont assez simples. Les douleurs post-opératoires sont peu importantes. Elles vont en diminuant sur une semaine, date à laquelle vous revoyez le chirurgien plasticien .

Les 15 premiers jours, une alimentation molle et mixée est recommandée, puis les bouchées à mastiquer sont progressivement réintroduites avec précaution. Un serrage de l’anneau peut être nécessaire. Le chirurgien spécialiste vous donnera toutes les recommandations dans ce sens.

Résultats de la pose de l’anneau gastrique

L’anneau gastrique permet une perte de l’excès de poids avoisinant 55%.
Cette perte de poids est obtenue dans les deux premières années.

Après 2 ans, il n’est pas rare que le poids stagne, voire qu’il y ait une reprise de poids.
L’échec de l’anneau (gastroplastie) est souvent dû à des écarts des conduites alimentaires

Complications possibles

  • Les complications de la gastroplastie sont rares, mais importantes à connaître à type de perforation digestive, hémorragie.
  • Les phlébites et les embolies pulmonaires sont prévenues par l’utilisation d’anticoagulants à faible dose.
  • Une infection au niveau d’une petite cicatrice ou le retournement du boîtier sont possibles.
  • La dilatation de la poche gastrique et la migration de l’anneau dans l’estomac sont rares.

Au total, il ne faut pas surévaluer les risques, mais simplement prendre conscience que toute intervention chirurgicale, pratiquée en Tunisie comme dans n’importe quel pays, comporte toujours une petite part d’aléas.

0 0 0 0