Lipofilling en Tunisie

Les lipofillings en Tunisie

Tarifs très variables, en fonction des zones et des chirurgies esthétiques combinées

  • Le Lipofilling ou transfert de graisse (greffe d’adipocytes) est une technique révolutionnaire qui prend une place de plus en plus importante dans l’arsenal de la chirurgie esthétique. Il est un moyen très efficace pour sculpter un visage, une silhouette ou donner du volume aux fesses. C’est un travail complexe d’ajouts et de retraits de volume, à la recherche de la courbe la plus belle, de l’harmonie la plus juste.
  • Les zones pouvant bénéficier d’un lipofilling sont nombreuses mais les plus demandées sont les fesses pour donner un effet rebondi ou le visage afin de redonner du volume sur les zones amaigries.
  • Certains lipofilling demandent une quantité importante de graisse à prélever. C’est le cas du lipofilling fessier qui est donc systématiquement accompagné d’une liposuccion au moins moyenne.

Exemple avant/après de lipofilling fessier :

Lipofilling en Tunisie

Exemple avant/après d’un lipofilling avec PRP (Plasma enrichi en plaquettes) sur le visage :

Lipofilling en Tunisie
  • Certains facteurs tels que l’âge du patient, le tabagisme, la qualité de la graisse et l’hygiène de vie ainsi les comportements post opératoires peuvent altérer le résultat du lipofilling. Il n’est par conséquent, pas garanti.
  • Nous ne pratiquons pas le lipofilling de grand volume chez les patients fumeurs en raison de la sensibilité des adipocytes déplacés au tabac. Les cellules transférées sont fragiles et ont besoin d’une saturation complète en oxygène. La chute de la saturation en O2 chez les fumeurs est délétère.
  • On ne peut pas imposer trop de pression sur les vaisseaux sanguins situés dans la zone du fessier pour des questions de sécurité (risque d’embolie graisseuse).  La quantité de graisse transférée est donc adaptée.
  • Nous ne pratiquons pas le lipofilling des seins en première intention. La graisse injectée dans le sein peut laisser des images de calcifications pouvant donner le change avec des images de pathologie du sein dont le diagnostic risque d’être alors malheureusement empêché ou retardé. Notez que les injections de macrolane sont désormais interdites dans les seins pour des raisons similaires.
0 0 0 0