1 .Sutures et cicatrices

Votre chirurgie esthétique en Tunisie a nécessité des points de sutures et vous avez une cicatrice.

Les éléments importants à savoir :

Toutes les chirurgies esthétiques entrainent des cicatrices. Le chirurgien esthétique va s’appliquer à choisir le meilleur tracé afin d’être le moins visible et le plus efficace.

Cependant, chaque peau comporte ses caractéristiques et les phénomènes de cicatrisations peuvent être différents d’une zone sur l’autre. Les peaux mates cicatrisent moins bien en général. Cela peut être problématique dans le cas des cicatrices chéloïdes (rare). Pour savoir si vous êtes susceptible de faire des cicatrices chéloïdes, indiquez-nous à l’avance comment vous cicatrisez habituellement.

Voici un exemple de cicatrice chéloïde :

Sutures et cicatrices

Conseils et conduite à tenir au sujet des sutures et cicatrisation

  • Cette période de cicatrisation est importante car elle va avoir un impact sur la visibilité future de cette cicatrice.
  • Lors de votre séjour en Tunisie, des soins post-opératoires ont été prodigués par l’infirmière Chirurgiedirect. Mais une fois rentré chez vous, il faudra continuer les soins.

Remarques :

  • Il peut exister un suintement par la cicatrice pendant quelques temps. Ce suintement peut ressembler à du pus mais c’est le plus souvent du liquide lymphatique mélangé à du fil résorbable. Il ne présente ni danger, ni risques.
  • Le pus est quant à lui le résultat d’une infection au niveau de la cicatrice et est souvent accompagné de chaleur (voir de fièvre) et de rougeurs inhabituelles au niveau de la plaie. Un écoulement de pus doit être traité et surveillé en faisant appel à votre médecin.

Comment et quand ôter les sutures cutanées sur une plaie en cours de cicatrisation :

  • La plupart des fils sont résorbables et ne nécessitent pas d’être enlevés ; ils vont disparaitre au bout de 12 à 60 jours. Les fils blancs sont souvent des fils résorbables.
  • Cependant, il arrive que les fils soient non résorbables (souvent bleu en mono filament ressemblant à un fil de pêche ou noir tressés).
  • Ces fils non résorbables vont nécessiter une ablation quand ils atteignent le niveau de la peau, en général après environ 5 jours pour le visage et le cou, 10 à 15 jours pour les membres et l’abdomen.
  • Avant tout, il faut vérifier l’état de cicatrisation de la plaie et s’assurer que celle-ci est bien refermée et qu’il n’y a pas de suintement suspect.
  • Se laver les mains et porter des gants de chirurgie. Procéder à l’antisepsie de la plaie.
    • Saisir une des extrémités du fil avec la pince pour le décoller de la peau
    • Couper le fil sous le nœud au ras de la peau.
    • Tirer le fil.

Ne jamais insister et ne pas pénétrer dans la plaie ; même si il reste du fil en dessous.
Si il y a une désunion des deux bords, utiliser du Stéri-strip pour rapprocher les bords de la plaie.

A l’intention de votre médecin, en cas d’enfouissement du nœud de blocage du surjet :

  • Préparation du site à la Bétadine
  • Infiltration intradermique de 1/2 CC de xylocaine adrénalinée à 2%.
  • Attendre l’effet de l’adrénaline dix à quinze minutes.
  • Une fois le site devenu pale avec un temps de recoloration à la pression, allongé, moucheture en regard du chef enfoui, à la lancette ou lame de bistouri n°11.
  • Ramener le nœud à la surface et sectionner le fil au ras du nœud.
  • Faire coulisser le fil en tirant l’autre chef.
  • Stréristrip sur la moucheture pendant trois jours.

Ne pas exposer une cicatrice au soleil pendant un an.

En cas d’interrogation, vous pouvez demander conseil à votre médecin ou nous contacter.

Consultez nos vidéos à ce sujet :

0 0 0 0