Minilift Abdominal Tunisie

Minilift Abdominal Tunisie
Minilift Abdominal Tunisie

Mini lift abdominal en Tunisie (Abdominoplastie localisée)

Tarif : 2400€ (sans liposuccion) à 2800€ (avec sa liposuccion)

Les points importants à connaitre sur le minilift abdominal en Tunisie:

  • Pour supprimer un excès limité de peau dans la partie basse du ventre : À la différence de l’abdominoplastie classique, le minilift abdominal ne traite pas des grands excédents cutanés du ventre. Il s’agit ici de supprimer le surplus se situant entre le pubis et le nombril mais sans toucher à celui-ci.
  • Peut être complémentaire à une liposuccion du ventre : Quand la liposuccion du ventre risque de laisser un surplus de peau, il faut procéder au minilift abdominal afin d’éviter un bourrelet de peau excédentaire.
  • Les différences avec l’abdominoplastie : 
    • Ne concerne pas la zone du nombril.
    • Ne permet pas de resserrer les muscles abdominaux.
    • Laisse une cicatrice bien moins grande.
    • Récupération post opératoire bien plus court.
  • Le bilan pré opératoire : En général, un bilan sanguin sera demandé avant cette chirurgie. Cependant, en fonction du profil médical du patient, un bilan complémentaire peut être nécessaire.
  • Le post opératoire :
    • La cicatrice (entre 10 à 25cm, en fonction de la peau en excès) nécessite les changements de pansements habituels (détaillés par le chirurgien) et le retrait des fils après 10 à 15 jours.
    • L’attente du résultat final. Même si une partie du résultat est au rendez-vous dès les premiers jours, il va falloir attendre quelques semaines ou quelques mois pour avoir le résultat finalisé sans les œdèmes.
    • Pas de sport pendant les deux premiers mois.
    • Le port d’un panty (une gaine) durant les premières semaines est vivement recommandé.
  • Le résultat du minilift abdominal en Tunisie : Le résultat final d’un minilift abdominal est souvent très apprécié quand l’indication est bien posée et quand le chirurgien connait son travail et y consacre le temps nécessaire. Un bon tracé de l’incision ainsi que la tension adaptée entre les deux bords sont la garantie d’une belle cicatrice la plus basse et la plus fine possible.

Voici un exemple de minilift abdominal accompagné d’une liposuccion de la zone. Ce résultat avant/après est à 3 mois et permet de bien voir le tracé de la cicatrice d’un minilift. Celle-ci va beaucoup s’estomper avec les mois suivants.

Minilift Abdominal Tunisie

Pour en savoir plus

  • Certaines disgrâces de la zone abdominale peuvent nécessiter une chirurgie esthétique moins importante que l’abdominoplastie conventionnelle. Là où la liposuccion du ventre ne va pas suffire et où une suppression chirurgicale de l’excès de peau sera nécessaire.
  • On parle aussi d’une abdominoplastie localisée (mini lift abdominal) sans toucher la zone du nombril.
  • Une liposuccion de la zone abdominale est souvent associée.
  • L’objectif de cette chirurgie est d’enlever la peau en excès et de la retendre. Une liposuccion de l’abdomen ou de la ceinture abdominale sera peut être nécessaire.
  • Il en résulte donc une cicatrice courte située au bord supérieur du pubis (comme une césarienne) et n’atteignant pas les lis de l’aine.
  • Le chirurgien va délimiter sur vous la zone de peau qui sera touchée par l’opération ainsi que l’emplacement de la cicatrice résiduelle. Le tracé qu’il va faire est essentiel et détermine souvent son savoir-faire et son expérience. Il faut que la peau supprimée soit suffisante à l’obtention du résultat et que la cicatrice future soit bien positionnée.
  • Un bilan préopératoire (souvent par une simple prise de sang) est réalisé conformément aux prescriptions quelques jours avant l’intervention.
  • Comme pour toutes les chirurgies avec anesthésie, il faudra rester à jeun (ne rien manger ni boire) 6 heures avant l’intervention.
  • Cette plastie abdominale se fait sous anesthésie générale.
  • Il faut prévoir une à deux nuits de post opératoire à la clinique ou à l’hôpital.

Le post opératoire du minilift abdominal

  • Les suites sont en général peu douloureuses, cependant une certaine gêne peut subsister dans les premiers jours. La période de cicatrisation s’accompagne de sensations quelque fois désagréables. C’est le résultat de la tension qui s’exerce sur les berges de la suture. Durant toute cette période, il faudra éviter tout mouvement d’étirement brutal.
  • Il sera nécessaire de refaire régulièrement le pansement les premiers jours. Ces soins seront effectués par une infirmière ou sur recommandations de spécialistes.
  • Un vêtement compressif est prescrit durant les 6 semaines qui suivent l’intervention.
  • Le sport doit être évité pendant environ deux mois.
  • Pour apprécier le résultat final, un délai de trois mois à un an est nécessaire.
  • Celui-ci est stable dans le temps (si votre poids varie peu).
  • La surveillance et le traitement de la cicatrice doivent être rigoureux pendant les premières semaines. Soleil et tabac doivent être évités (12 à 18 mois pour le soleil).
0 0 0 0